Guide de soutien au deuil en période d’isolement

Il arrive que certaines situations nous obligent à vivre notre deuil de façon isolée, loin du soutien que peut apporter la présence d’autrui, et où il n’est pas possible de prendre part aux rituels funéraires qui permettent d’amorcer un processus de deuil. Dans de telles circonstances, il devient difficile de rendre hommage à l’être cher par des gestes apaisants dont l’expression est riche de sens pour la personne endeuillée. Vivre un deuil est déjà une épreuve, le vivre seul chez soi peut apporter un surcroît de désarroi.

Afin de limiter les conséquences d’être privé du soutien physique de ses proches, le réseau des coopératives funéraires du Québec propose différentes avenues pour vous aider dans cette difficile étape à traverser.

Un réseau, des outils

Parce que le réseau des coopératives funéraires s’est donné pour mandat de vous accompagner à chaque instant, et parce que nous croyons fermement au pouvoir de l’entraide, différents outils ont été développés au fil du temps. Vous pouvez y avoir accès en ligne ou vous les procurer en contactant votre coopérative.

La Gentiane, site d’entraide et d’information sur le deuil (lagentiane.org)

Soucieuse d’offrir un soutien supplémentaire à ceux qui viennent de perdre un être cher, votre coopérative met à votre disposition un site d’entraide sur le deuil. Tout le contenu est là pour vous permettre de vous exprimer, vous ressourcer, ou simplement vous informer.

L’accès à un groupe Facebook est également disponible : facebook.com/groups/511424103039714/

Des lectures instructives sur le deuil

Que ce soit pour apprendre à identifier les repères d’un deuil normal ou encore pour mieux comprendre le deuil d’un enfant, plusieurs articles sont disponibles sur le site web de votre coopérative. Vous y trouverez également un centre de documentation avec nos différents dépliants d’information, ainsi qu’une liste de suggestions de livres de référence sur le sujet.

Dessins pour enfant

Vous avez des enfants qui vivent un deuil et qui ont besoin d’exprimer leurs émotions? Une série de dessins est disponible à votre coopérative. N’hésitez pas à les demander pour que les plus petits puissent également exprimer leurs émotions et dire adieu à la personne décédée.

N’oubliez jamais que vous et votre famille traversez sans doute la pire épreuve qu’il soit donné à un être humain de vivre. Votre vie s’en trouve désorganisée, vous êtes profondément ébranlé et la douleur gruge vos forces. Vous aurez à intégrer les changements inhérents à la perte et vivre quotidiennement avec l’absence de l’être aimé.

Alors permettez-vous d’aller chercher de l’aide si vous en avez besoin. Informez-vous auprès de votre coopérative ou de votre CLSC pour connaître les ressources existantes.

Des rituels à faire chez soi

Lorsque nous participons à un rituel, les bienfaits qu’il nous procure viennent principalement du sens qu’il revêt. Certains rituels permettent de dire adieu à l’être cher, de lui rendre hommage, ou encore de se solidariser dans l’épreuve. Et malgré les émotions intenses qu’ils peuvent susciter, l’effet d’apaisement est également présent.

Parce qu’ils permettent de s’exprimer, plusieurs gestes simples ont le pouvoir de garder vivante en soi la mémoire du défunt. Il est important de ne pas sous-estimer ces petits gestes, car ils sont en quelque sorte un baume sur la douleur d’avoir perdu un être cher.

En voici quelques-uns :

  • Faites le tri de vos photos et sélectionnez celles qui mettent en valeur la personne décédée, qui rappellent des moments privilégiés, qui racontent des histoires que vous aviez oubliées… et partagez-les.
  • Aménagez un petit coin dédié à l’être cher avec une photo, quelques objets lui ayant appartenu, un présent qu’il vous a offert, une plante qu’il affectionnait.
  • Allumez une chandelle pour vous rappeler que sa lumière est toujours là… dans votre cœur.
  • Écoutez la musique qu’il aimait. Laissez-vous envelopper par l’émotion qui vous habite, exprimez votre chagrin.
  • Écrivez-lui. Nommez les qualités ou les traits de caractère qu’il vous a légués, dites en quoi il va vous manquer. Installez un coffret pour y déposer les messages à son attention.

Être seul… sans s’isoler

Les rituels funéraires permettent de se solidariser dans l’épreuve. Ils sont une occasion de recevoir l’appui de ses proches, ainsi que de certaines personnes plus éloignées qui compatissent à notre douleur. En l’absence de présence humaine, il est tout de même possible de recevoir du soutien. Plusieurs ressources sont disponibles. Utilisez-les!

  • Appelez votre famille, vos amis(es). Partagez vos souvenirs, exprimez vos émotions, racontez-vous! Le fait de parler de l’être cher et de ce que son décès provoque dans votre vie ne peut qu’être bénéfique.
  • Ne négligez pas vos médias sociaux. Vos relations pourront ainsi partager avec vous une multitude d’anecdotes, tout en vous offrant plusieurs mots de réconfort.
  • Utilisez les ressources en ligne et inscrivez-vous à des forums d’échanges sur le deuil. Ils sont ouverts en tout temps, même la nuit, quand vous souffrez d’insomnie.
  • Contactez une ligne d’écoute. Certains organismes communautaires offrent un service d’entraide téléphonique. C’est le cas d’Écoute Entraide, que vous pouvez joindre au numéro suivant : 1 844 365-4463.
Classé dans : Coopérative funéraire de l'Outaouais Publié par : Coopérative funéraire de l'Outaouais Date : 3 avril 2020