COVID-19 : Mieux vaut prévenir que guérir !

En ce moment d’incertitude que nous vivons présentement, nous croyons qu’il vaut mieux en faire plus que moins afin d’aplanir la courbe de contamination. Voilà pourquoi, nous avons statué ce qui suit :

  • Les personnes à l’accueil devront demander aux clients qui se présentent à nos bureaux avec un ou des symptômes de la COVID-19 (fièvre, toux et difficultés respiratoires, entre autres) de poursuivre la rencontre par téléphone.
  • Il ne peut y avoir plus de trois personnes de la famille en deuil lors des rencontres avec les conseillères. Si c’est le cas, nous rappellerons aux familles que cette limite est déjà indiquée dans le « courriel de premier appel » que nous leur faisons parvenir avant la rencontre et que, pour des raisons de santé et sécurité tant pour eux que pour nous, nous devons respecter scrupuleusement cette consigne. Les personnes en surnombre devront alors quitter la rencontre.
  • Lors d’une rencontre avec des clients, nous devons nous assurer qu’ils se sont lavé les mains, qu’ils respectent la distance minimale d’un mètre entre eux et nos employés, et qu’ils ne touchent pas aux bureaux (pupitres).
  • Les rencontres à domicile et à l’extérieur de nos lieux (particulièrement pour les conseillers en planification funéraire) sont strictement interdites. Nous proposerons alors à nos clients de faire une rencontre par téléphone.
  • Les réceptionnistes devront demander aux clients qui rencontrent un membre de l’équipe de la CFO de se laver les mains obligatoirement. Des affichettes (ci-jointes) à cet effet ont été placées bien en vue dans chacune des réceptions ainsi que dans les bureaux des conseillères aux familles et en planification funéraire. Les réceptionnistes auront aussi du Purel afin de permettre à nos clients de se laver/désinfecter les mains.

D’autre part, nous avons fait parvenir un avis à nos partenaires concernant les mesures de santé et sécurité au travail que nous avons mis en place tant pour notre protection que pour la leur. Une initiative qui a été fort appréciée, selon les divers commentaires reçus.

Nous croyons qu’il vaut mieux prévenir que guérir et, comme l’a si bien dit le premier ministre Legault, propageons l’info, pas le virus.

 

Classé dans : Coopérative funéraire de l'Outaouais Publié par : Coopérative funéraire de l'Outaouais Date : 18 mars 2020