COVID-19 : les différentes étapes mentales de l’isolement

J’aimerais profiter de l’occasion pour saluer nos collègues qui sont en isolement volontaire, une situation difficile et déstabilisante comme l’expliquent des spécialistes. D’ailleurs, rien n’est plus étrange que ce que nous vivons présentement. Nous n’avons pas de références, aucun point de repère ; tout est de l’ordre de l’inconnu… pour nous. Ailleurs, d’autres ont vécu ou vivent encore avec un peu d’avance ce confinement, ce qui a permis d’établir les différentes étapes mentales que nous vivons lors de cet isolement. Je vous invite à lire le document en cliquant sur le lien suivant : https://bit.ly/3bm73fm

D’autre part, comme vous le savez, depuis le début de la pandémie nous adoptons nos façons de faire entre nous au travail et avec les clients qui viennent à nos différentes succursales. Les nouvelles méthodes engendrent leur lot de complications et de situations inattendues comme c’est le cas, présentement, avec les rencontres téléphoniques. Il s’agit de s’adapter.

Ce n’est pas toujours évident mais question de santé-sécurité, nous l’offrons systématiquement à toutes les familles endeuillées qui souhaitent prendre un rendez-vous avec nos conseillères. Afin de réduire le plus possible les risques de contamination, et avant même qu’elles se présentent à nos bureaux, nous posons une série de questions par rapport aux voyages, à leurs déplacements et leur état de santé.

À partir de maintenant, nous leur demanderons aussi si elles ont un ordinateur/imprimante/scanner afin de pouvoir imprimer et nous retourner avec leur signature les documents que nous leur transmettrons par courriel. Nous préciserons aussi que les appels en téléconférence ne sont pas possible et demanderons au contractant principal de s’isoler dans une pièce (loin des distractions) car la rencontre peut durer jusqu’à trois heures. Évidemment, nous leur mentionnerons qu’il est important de bien se préparer et d’avoir en main tous les renseignements nécessaires pour la rencontre.

Dans le cas des clients qui souhaitent faire une rencontre téléphonique mais ne sont pas équipés pour signer nos documents, nous les inviterons à venir à nos bureaux et à se présenter à la réception où, après l’application de toutes les nouvelles règles d’hygiène, nous les inviterons à signer les documents dans un lieu isolé (salles cérémoniales).

Il s’agit-là d’une autre façon de servir nos clients et de répondre à leurs besoins (et leur situation), tout en s’adaptant à la crise et en protégeant au maximum nos équipes. Si vous avez d’autres suggestions, n’hésitez pas à nous en faire part.

La directrice générale,

Guylaine Beaulieu

Classé dans : Coopérative funéraire de l'Outaouais Publié par : Coopérative funéraire de l'Outaouais Date : 26 mars 2020