COVID-19 : ce n’est pas le temps de baisser la garde !

Tous les experts le disent, ce n’est pas le temps de baisser la garde car le coronavirus continue de se propager et nous n’avons pas encore atteint le sommet de la courbe à aplatir.

Comme le soulignait récemment la présidente de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ), Dre Diane Francoeur, «tous les efforts mis de l’avant visent à freiner sa propagation. Si nous travaillons bien, nous pourrons faire face à une crue des eaux; si nous relâchons, nous serons submergés par un tsunami.» Dr Karl Weiss, président de l’Association des médecins microbiologistes infectiologues du Québec (AMMIQ) a ajouté : « Il ne faut surtout pas relâcher. Il faut resserrer les boulons. »

C’est pourquoi avons demandé à tous nos employés de respecter les diverses mesures mises en place pour freiner la propagation du coronavirus et assurer leur santé-sécurité et celles de nos membres. Nous leur avons rappelé l’importance de limiter les contacts physiques entre eux, de respecter la règle de distanciation sociale (1 à 2 mètres), de se laver régulièrement les mains avec du savon (encore la meilleure protection) et, surtout, de s’informer de leur état de santé auprès d’Info-Santé s’ils ont des symptômes grippaux (toux sèche, fièvre et troubles respiratoires, notamment). Le numéro à composer : 1 877 644.4545.

D’autre part, la COVID-19 suscite énormément de questions dont l’une qui revient souvent : « Peut-on être certain de ne pas être atteint de la COVID-19 après 14 jours de confinement ? » Pour connaître la réponse, cliquez sur https://bit.ly/3dIPaJU

Comme nous le savons tous, les rites funéraires sont bouleversés en cette période de pandémie. En entrevue à RDI cette semaine, Alain Leclerc, directeur général de la Fédération des coopératives funéraires du Québec (FCFQ), a expliqué comment s’adaptent les entreprises funéraires. Pour la visionner, cliquez sur le lien suivant : https://bit.ly/3bFnNi3

MATIÈRE À RÉFLEXION | L’écrivain tchadien Moustapha Dahleb a publié un texte d’une grande sagesse sur la pandémie de COVID-19. Intitulé « L’humanité ébranlée et la société effondrée par un petit machin », il nous porte à la réflexion car, nous le savons tous, la pandémie a changé la donne, nos façons de faire, et plus rien ne sera jamais pareil.

Pour vous mettre l’eau à la bouche, voici le début de son texte : « Un petit machin microscopique appelé coronavirus bouleverse la planète. Quelque chose d’invisible est venu pour faire sa loi. Il remet tout en question et chamboule l’ordre établi. Tout se remet en place, autrement, différemment. Ce que les grandes puissances occidentales n’ont pu obtenir en Syrie, en Libye, au Yémen… ce petit machin l’a obtenu (cessez-le-feu, trêve…). » Pour la suite, cliquez sur le lien suivant : https://bit.ly/3dMSq75

Je vous donne quelques liens utiles en rapport avec la COVID-19 :

  • Pour en savoir davantage sur le coronavirus, je vous invite à cliquer sur le lien suivant : https://bit.ly/2wWnYXw
  • Il est possible d’obtenir de l’information par téléphone en appelant au 1 877 644-4545.
  • Pour être à l’affût des mises à jour des données, vous pouvez suivre le compte Twitter du ministère de la Santé et des Services sociaux en cliquant sur https://twitter.com/sante_qc

Je tiens à remercier à nouveau notre équipe de tout ce qu’elle fait pour assurer le meilleur service possible aux membres et la santé-sécurité des uns et des autres.

La directrice générale,

Guylaine Beaulieu

Classé dans : Coopérative funéraire de l'Outaouais Publié par : Coopérative funéraire de l'Outaouais Date : 2 avril 2020