COVID-19 : la CFO poursuit ses activités mais reste sur le qui-vive !

COVID-19 : la CFO poursuit ses activités mais reste sur le qui-vive !

La Coopérative funéraire de l’Outaouais entend poursuivre ses activités, pour le moment, tout en respectant la consigne émise par le premier ministre François Legault concernant les rassemblements intérieurs.

À compter de maintenant, les rassemblements intérieurs de 250 personnes et plus sont interdits au Québec et le premier ministre a suggéré aux organisateurs d’annuler tous les autres événements qui ne sont pas nécessaires.

À noter que la plus grande salle cérémoniale de la Coopérative (à notre succursale sur le boulevard La Vérendrye) ne peut contenir plus de 200 personnes.

Depuis le début de la « crise », nous sommes en communication avec le CISSO, la Santé publique et nos principaux partenaires avec lesquels nous avons établi un protocole d’urgence dans le cas où recevrions le corps d’une personne décédée de la COVID-19.

Nous avons aussi placé bien en vue dans chacune de nos succursales un avis à nos visiteurs de ne plus donner de poignées de main ainsi qu’une affiche gouvernementale sur les mesures d’hygiène à prendre pour éviter les infections.

Soyez assurés que nous suivons de près l’évolution de la situation et demeurons à l’affût de tout ce qui se dit et s’écrit sur le sujet.

Soulignons qu’en conférence de presse à l’Assemblée nationale, le premier ministre Legault a affirmé que « tout le Québec doit se mettre en mode urgence. Les prochaines semaines vont être critiques pour la propagation du virus, mais il faut être réaliste. On est dans une crise qui va durer des mois. Il faut se préparer.»

Pour l’instant, par contre, le risque associé au coronavirus est considéré comme « faible » par l’Agence de la santé publique du Canada mais il faut que les citoyens collaborent pour minimiser la propagation du virus le plus longtemps possible. Par comparaison, l’influenza, principale cause de la grippe saisonnière, cause quelque 12 200 hospitalisations et 3500 décès chaque année au Canada.  

« Tout ce qui tousse actuellement au Québec n’est pas coronavirus » et est probablement dû à la grippe, affirme un médecin épidémiologiste à l’Institut national de santé publique. Pour se prémunir contre le coronavirus, il suffit donc de prendre les mêmes précautions que pour la traditionnelle grippe et pour l’ensemble des maladies respiratoires, conclut-il.  

La directrice générale,

Guylaine Beaulieu

Classé dans : Coopérative funéraire de l'Outaouais Publié par : Coopérative funéraire de l'Outaouais Date : 13 mars 2020