Bigras, Suzanne

Partagez cet avis

BIGRAS, Suzanne

1935 - 2019

Nous avons le regret de vous annoncer le décès de notre mère Suzanne Bigras qui est décédé le 24 novembre 2019 à l'âge de 84 ans après un long combat contre la maladie d'alzheimer. Elle a été la conjointe aimante de feu Jean-Claude Lachappelle et la fille de feu Cécile Valin et de feu Édouard Bigras. Elle laisse dans le deuil ses enfants qu'elle aimait tant Pierre (Rose), Sylvain (Lorraine), Carol (Malyse), Julie (Daniel) ainsi que ses trois petits-enfants Rock, Francis et Sacha. Elle laisse également plusieurs arrières petits-enfants ainsi que plusieurs frères et soeurs. Elle fût prédécédée par sa petite fille Virginie. 

Veille sur nous tous maman chérie, nous allons jamais t'oublier.

Tes enfants adorés.

Vos marques de sympathies peuvent se traduire par un don à la Fondation de l'Alzheimer.

Selon ses volontés une cérémonie aura lieu dans l'intimité de la famille proche.

Merci pour vos messages de condoléances.

Écrivez votre message de sympathie ou d'hommage

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot. Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.

Votre message sera publié ci-dessous après validation du contenu par notre équipe.

5 messages reçus

pierre , Carlo, Julie

Je vous offre mes sincères condoléances à vous xxxooo

Josee Brassard, le 3 décembre 2019

Pierre, Carlos,Julie et sylvain

Mes sympathies vous repose en paix ma belle Suzanne tu es maintenant devenue un ange de la haut vielle sur ta famille xxx

Nathalie boucher, le 3 décembre 2019

Cousins et cousine

Je vous envoie une ondée de courage pour passer cette épreuve. Mes pensées sont avec vous tous. Que son âme repose finalement en paix. Sincères sympathies. Bisous

Nathalie Demers, le 4 décembre 2019

Carlo

Mes sincères sympathies à toi et ta famille. Mes pensées son avec toi.

Julie Andrée Lafrenière, le 4 décembre 2019

Carlo,Julie et Pierre Bigras Charbonneau

Bien que les fleurs se fanent, meurent et disparaissent, leurs précieux parfums demeurent toujours. Tout comme ces fleurs éclatantes, ceux que nous aimons ne meurent jamais ; ils demeurent avec nous à jamais, empreints dans nos souvenirs précieux.

Mes sincères sympathies
Tante Co et famille xxoo :-((

colette bigras, le 6 décembre 2019

Partagez cet avis