Forget, Nicole

FORGET, Nicole

1957 - 2019

La famille Forget a le regret de vous annoncer le décès de

Nicole Forget

survenu le 15 août 2019, à l’âge de 61 ans. Elle était la fille de feu Marcel Forget et de feu Mariette Bazinet. Elle laisse dans le deuil son frère Marcel (feu Hélène Latour); ses ami(e)s proches: Jean-Paul, Ginette et  Mylène Bilodeau; son filleul adoré Nathaniel Lavallée ainsi que plusieurs cousin(e)s et de nombreux ami(e)s et collègues de travail.  

Une célébration de sa vie, en présence des cendres, aura lieu le dimanche 25 août 2019 à 10 h à la COOPÉRATIVE FUNÉRAIRE DE L’OUTAOUAIS située au 1369, boul. La Vérendrye Ouest à Gatineau. La famille recevra les condoléances à compter de 9 h 30.

Vos marques de sympathie peuvent se traduire par un don à la Fondation Mathieu-Froment-Savoie.

La famille désire remercier le personnel de La maison Mathieu-Froment-Savoie pour les bons soins prodigués.

Vos messages de condoléances peuvent être envoyés à: www.cfo.coop

Écrivez votre message de sympathie ou d'hommage

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot. Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.

Votre message sera publié ci-dessous après validation du contenu par notre équipe.

32 messages reçus

Toutes la familles

Mes plus sincères condoléances d une ancienne collègue de Nicole c était une très bonne personne

Carole stamand, le 17 août 2019

Toute la famille

Je vous souhaite mes sincères condoléances dans cette épreuve

Josée Allard, le 17 août 2019

La famille Forget

Sincères condoléances à toute la famille et amis...

Yolande et Serge Paradis, le 17 août 2019

À la famille et aux amis(es) proches de Nicole

J'ai connu Nicole à son tout début au Foyer du Bonheur avant même qu'elle soit infirmière.

C'était une personne extraordinaire... toujours souriante, toujours prête à aider, et d'une bonté sans pareil.

Je me rappelle à ses débuts comme infirmière, les longues conversations dans la pharmacie du Foyer avec M. Claude Gougeon et moi même. Je la trouvais tellement belle! Je l'ai connu pendant plus de 30 ans, et ça me rend tellement triste d'apprendre son départ...

Le Bon Dieu a une place spéciale pour les bonnes personnes comme Nicole! Repose en paix ma belle!...

Richard
XXX

Richard St-Onge, le 18 août 2019

la famille

Mes sincères condoléances. La perte de Nicole sera difficile à accepter mais entourée de vos proches, j'espère que cette douleur sera plus facile à supporter. Nicole était une personne dévouée et aimante. Sa disparition laissera un grand vide.

Sylvie Gauvin, le 18 août 2019

Toute sa famille et ses amis proches

Nicole est l’une des plus belles personnes que j’ai rencontrées dans ma vie. J’ai eu le privilège de travailler avec elles pendant de nombreuses années. Elle est devenue une amie.

Elle a influencé toutes les personnes qui l’ont côtoyée. C’est un honneur de l’avoir connue et je garde d’elle de riches souvenirs, le partage de nombreux projets et l’expérience d’une grande complicité.

Mes plus sincères condoléances à vous qui perdez une si belle personne.

Sylvie Daigle , le 18 août 2019

Nicole Forget

Mes très sincère sympathique

Richard Castonguay , le 18 août 2019

Marcel et Ginette

Je suis très triste d'apprendre le décès de la belle Nicole. Ce fut un privilège l'avoir connue et de lui avoir prodigué des soins. Nicole était une personne très attachante et je l'aimais beaucoup. Avec toutes mes sympathies.

Marie-Christine ancienne aide-soignante de la MMFS et nouvelle résidente de la Gaspésie

Marie-Christine Pearson, le 18 août 2019

Famille et amis de Nicole Forget

C’est avec beaucoup de peine que je tiens à offrir mes condoléances. Nicole a été une collègue de travail avec qui j’ai toujours aimé collaborer. Elle est partie trop vite et trop jeune. Je garderai en moi de merveilleux souvenirs. Son sourire et son amour pour la vie resteront marqués dans mon cœur.

Carole Remillard, le 18 août 2019

A la famille et aux amis (es) proche de Nicole

Nos plus sinceres condoleances,

Malgre toute la tristesse que vous puissiez ressentir, une lueur d'espoir - si infime soit elle - existe toujours dans votre coeur. C'est cette lueur qui vous permet de survivre. L'Amour est le phare navigateur sur les flots de la vie.

Amicalement!
France Ladouceur et Yvon D. Charron

France Ladouceur, le 18 août 2019

Famille Forget

Sincères sympathies à la Famille Forget,
Ce fût un plaisir de côtoyer une femme aussi inspirante que Nicole. C'est un modèle pour tous les travailleurs de la santé, pour sa passion à donner des soins de qualité aux personnes âgées.
Elle restaura dans nos mémoires.
Merci Nicole.

Olivier Dion, le 19 août 2019

À la famille de Nicole Forget

C’est une femme courageuse, déterminée et passionnée qui vient de nous quitter. Elle s’est beaucoup investie dans son travail et défendu bec et ongles les droits des personnes âgées.
C’est tellement triste!
Mes plus sincères sympathies à la famille de Nicole.
Avoir autant donné et en avoir si peu profiter.

Johanne Gionest
Une collègue de travail

Johanne Gionest, le 19 août 2019

La famille et amis

J’ai eu l’opportunité de travailler avec Nicole. C’était une femme de coeur avec une grande sensibilité et tout simplement exceptionnelle.

Je vous souhaite mes sincères condoléances.

Marion Carrière, le 20 août 2019.

Marion Carrière , le 20 août 2019

Toute la famille et ami(e)s

Nicole c'est une personne avec une très belle personnalité. J'ai beaucoup aimé travailler avec elle pendant une trentaine d'années. Toujours souriante, accueillante et facile d'approche.
C'est tellement triste, mes plus sincères condoléances à toute sa famille et à ses ami(e)s.
Francine Courchesne

Francine Courchesne, le 20 août 2019

Marcel, Ginette et à la famille.

Bonjour ma belle Nicole, c’est Rhéal. J’ai appris ton décès le 17 août par messenger de notre amie Gabrielle. J’étais bouche-bée, bouleversé et peiné d’apprendre cette nouvelle. Même si on se voyait plus depuis plusieurs années, à mes yeux et à mon cœur tu resteras toujours une grande amie. Depuis cette annonce, j’ai une pensée pour toi à tous les jours.

Dans le passé, j’ai assisté au service religieux de ta mère en 1983 et de ton père par la suite. Jamais je m’aurais douté qu’un jour j’irai au tient car tu étais la plus jeune de notre groupe d’amis(es). Ta mère est décédée à 51 ans et toi à 61, quinze jours plus tard, tu aurais eu 62 ans. C’est beaucoup trop jeune pour partir.

Les yeux humides, je me remémore de très bons souvenirs impérissables de notre jeunesse. Nos voyages en groupe au vieux Québec pour aller voir Diane, à Sept-Îles, une partie de la Gaspésie et j’en passe. Nos sorties dans les clubs de nuit, les nombreux cafés au resto, les Raftman, etc.

J’ai toujours eu de l’admiration vis-à-vis toi. Lorsque tu suivais ton programme au Cégep en technique infirmière dans les années 70, tu rentrais tôt à la maison pour faire tes travaux. Tu laissais le groupe d’amis pour étudier. Il faut le faire, ce n’est pas tout le monde qui avait ta motivation, ta persévérance et ta discipline pour se priver des plaisirs pour mieux réussir. Il y a même des jours et des fins de semaine que tu ne sortais pas.

Lorsque nous faisions du ski alpin, j’avais de la difficulté à te suivre. Tu descendais les pentes à vive allure. À la place que mon ego de mâle soit blessé, j’étais content de te voir aller. Tu descendais avec une telle élégance, assurance et maitrise en faisant de très beaux parallèles.

Un jour, je t’ai demandé un service de m’accompagner pour un mariage pour le 23 août 1977. Tu m’as dit oui sans aucune hésitation avec un grand sourire. Le jour que j’ai été te chercher chez toi pour cette occasion, tu avais une longue robe jaune avec un très beau décolleté. Tu étais ravissante, un vrai rayon de soleil. En soirée, le père du marié était venu me voir discrètement pour me dire qu’il était ébloui par ta beauté.

Tu te souviens-tu de la fin de semaine que nous avons passé ensemble au lac Simon à Duhamel? Tu avais commencé une bataille avec nos oreillers sur la plage, par la suite tu avais pris l’initiative de me prendre en photo avec mon oreiller sur ma tête et puis c’était à ton tour de faire de même. Quel beau souvenir.

Je me rappelle également lorsque tu me demandais de me mettre à quatre pattes et que tu embarquais sur moi pour qu’on puisse prendre une photo de nous ou de te prendre dans mes bras comme une jeune mariée. D’autres fois, j’étais debout, tu étais assis sur mes épaules. Tu n’étais pas une enfant, mais bien une jeune femme adulte de 125 livres et plus. Mais pour te faire plaisir j’adhérais à ta demande. Tu devenais ravis et tu jubilais. J’ai toujours aimé ce côté enfant chez toi. Tu étais ma cavalière et moi ton cheval.

J’ai regardé mes albums photos en souriant et j’ai plusieurs beaux souvenirs de nous deux et de notre groupe. Je pourrai écrire beaucoup sur les belles choses que nous avons vécues et faites ensemble. En autre, quand j’ai peinturé ta salle de bain sur la rue St-Louis à Hull, etc. Ces souvenances resteront toujours gravées dans mon cœur.

Je n’ai pas eu le plaisir de te revoir depuis 2006 environ. J’aurais aimé te voir avant que tu partes pour ton long voyage. Je t’aurai donné un gros bisou et un gros câlin. Je t’aurai dit jusqu’à quel point que je t’ai appréciée. Malgré tout, je suis sûr que tu sais que toutes les personnes que tu as côtoyées pendant toute ta vie t’appréciaient et t’aimaient. Repose en paix ma chère amie.

Tendresse et affection.
Rhéal Charette (ami depuis 47 ans)
Mes très sincères condoléances à toute la famille.

Rhéal Charette, le 21 août 2019

À tous les proches

Les circonstances m'ont permis de vivre des moments privilégiés avec Nicole en jouant mes pièces à la Maison Froment-Savoie, y compris une qui lui était destinée. Mes condoléances à ceux et celles qui l'ont aimée.

Pierre Guérin
pianiste-compositeur

Pierre Guérin, le 21 août 2019

Famille et amis

A la famille, aux amis, mes sincères condoléances.
Je garderai longtemps le souvenir de Nicole la sportive, en ski alpin, une personne entière, dynamique, chaleureuse... elle nous manquera...
Roger Larouche

Roger Larouche, le 21 août 2019

La famille et aux proches de Nicole.

Je conserverai le souvenir d'une femme forte, souriante, si dynamique, capable de
relever de grands défis.
Mes plus sincères condoléances à la famille et aux amis qui ont bénéficié de son amitié.

Jeannette Ippersiel, le 21 août 2019

Aux membres de sa famille et à ses amis proches

Mes sincères condoléances pour la perte de cette soeur, cette marraine, cette cousine ou de cette amie.
Quiconque a croisé le chemin de Nicole se souvient d'elle. Son sourire, sa bonne humeur, sa joie de vivre, sa vivacité d'esprit, son authenticité font d'elle une personne unique et inoubliable.
Repose en paix désormais!

Johanne Robertson, ex-collègue, le 21 août 2019

Marcel Forget

Mes plus sincères sympathies aux personnes concernées par le décès de Nicole plus particulièrement à mon ami Marcel.

Gérard Miller, le 21 août 2019

Toute la famille

Nos plus sincères condoléances condoléances à toutes la famille

Danielle Côté et Jean-Yves Goupil St-Camille, le 21 août 2019

Marcel

Mes condoléances mon beau Marcel tu viens de perdre une autre personne que tu aimais beaucoup je suis de tout cœur avec toi prend soin de toi

Céline Cloutier, le 22 août 2019

Marcel Forget

Mes condoléances mon beau Marcel tu viens de perdre une autre personne que tu aimais beaucoup je suis de tout cœur avec toi prend soin de toi

Céline Cloutier, le 22 août 2019

sa famille et à ses amis (es)

La belle Nicole, comme j'ai aimé celle belle amie de ma grande soeur. Je vous offre ma tendre compassion et mes pensées les plus lumineuses. Je suis là, je partage votre tristesse d'avoir perdu cette magnifique soeur, femme, personne, amie, tante, marraine.
De tout mon coeur

Andrée

Andrée Goupil, le 22 août 2019

Marcel Forget

Marcel,
Je ne connaissait pas Nicole mais je suis certaine qu'elle avait un grand coeur comme toi.
Comme tu le sais, je suis incapable d'assister a la celebration mais jet'offre mes plus sinceres condoleonces. Mes pensees sont specialement pour toi et Nicole.
Bon courage...

Louise Landriault, le 22 août 2019

Famille Forget et amis(es)

Nicole était une collègue de travail qui occupait une place particulière dans mon coeur. Nicole était une femme de coeur dotée d'un charisme extraordinaire qui savait aimer et être aimée de tous. Nicole tu as livré ton combat contre la maladie avec la même ardeur que tu mettais dans tous tes accomplissements. Tu étais une grande et belle dame dans la vie et tu le demeures dans ce nouvel espace où tu es maintenant. Lors des cérémonies funéraires, on parle d'une cinquième saison. Peu importe l'espace où tu es maintenant , saches que je considère le fait de t'avoir connue comme un immense privilège et un précieux souvenir.
Mes condoléances les plus sincères à ton frère, à ton filleul Nathaniel et à tous tes amies proches

Marcella Dault, le 22 août 2019

Marcel

Toutes mes sympathies Marcel. Je suis vraie désolée pour la perte de ta sœur Nicole. Malheureusement, je ne pourrai assister aux funérailles car je suis à l’extérieur. Mes pensées sont avec toi.

Claudette Mantha , le 22 août 2019

À la famille de Nicole Forget

Mes plus sincères condoléances à la famille ainsi qu’à ses ami(e)s de longue date : Rachel, Mado, Johanne, Claire, Gilles et Jo ainsi que Lise et Pierre. Nous sommes tous chanceux que nos chemins aient croisé celui de notre belle Nicole et nous garderons précieusement les beaux et bons souvenirs dans nos coeurs. Au revoir cocotte.

Line xx

Line Parent Charette, le 23 août 2019

Famille et proches

Toutes mes sympathies à la famille et aux proches suite au décès d'une personne si exceptionnelle.
Grégoire Ruel

Grégoire Ruel, le 24 août 2019

La famille de Nicole

Je vous offre mes plus sincères sympathies. Que les beaux souvenirs vécues en sa présence apaisent votre douleur et vous accompagnent dans cette période difficile de votre vie.

Diane Goulet , le 25 août 2019

Famille Forget

Je veux vous offrir mes plus sincères condoléances.
Je suis avec vous en pensée.

Jean Beauchemin , le 25 août 2019

Marcel Forget

Cher Marcel,
Je sais que c’est une grande perte pour toi. Nicole était une femme vraiment inspirante. Les derniers moments auprès d’Hélène, je me rappelle que Nicole m’a consolée. Je l’ai trouvée tellement forte de faire cela étant donné qu’elle se savait elle-même si malade. Ça m’a marquée, car j’ai vu en ce réconfort toute la grandeur de son âme. Je l’avais toujours trouvé élégante et impressionnante, mais à ce moment-là, j’ai eu accès à une autre vision d’elle, plus intime.
N’oublie pas que nous sommes là pour toi Marcel et que nous t’aimons énormément. Tu peux toujours compter sur nous. Mes sincères condoléances. Nicole continue de vivre en toi. Les frontières n’existent pas.Je sais aussi qu’Hélène pense à toi et qu’elle te donnera la force d’affronter cette épreuve.
Geneviève

Geneviève Fillion , le 25 août 2019

Partagez cet avis