Portes ouvertes le 22 octobre 2017

Inhumation et incinération (ou crémation)

L'inhumation consiste à disposer d'un corps en l'enterrant dans un cimetière.

L'incinération, pour sa part, consiste d'abord à déposer le corps de la personne décédée dans un cercueil ou une boîte qu'on met ensuite dans un four crématoire. Sous l'effet de la chaleur (1 000 à 1 200 degrés Celsius) les restes humains sont transformés en fragments d'os et en cendres. On les récupère soigneusement et on les dispose dans une urne identifiée au nom du défunt.

Selon les volontés de la personne décédée, les cendres peuvent ensuite êtres mises en terre, dispersées, gardées à domicile par un proche ou encore déposées dans un columbarium. Toutefois, certaines sociétés d'assurance exigent un certificat officiel de localisation des cendres.

Quelles que soient vos raisons, il est grandement souhaitable de discuter de la forme de disposition du corps avec vos proches afin de partager avec eux cette décision. Après tout, s'il est vrai que notre mort nous appartient, la douleur de notre départ nous échappe et incombe davantage à ceux qui nous survivront. Votre coopérative funéraire pourra vous aider dans l'établissement de vos volontés de fin de vie.