Planter un arbre à la mémoire du défunt

Le mouvement des coopératives funéraires du Québec a développé un programme de plantations d’arbres, le projet Héritage. Pour chacune des funérailles traitées par les 14 coopératives participant à ce projet, un arbre est planté dans le but de cultiver le souvenir de nos défunts. Parce qu’au-delà de la mort, la vie continue, cette démarche a ainsi permis de planter près de 5500 arbres en 2009, ce qui se répétera en 2010.

Créé en 2008, le projet Héritage comporte un caractère d’intercoopération nord-sud entre le Québec et le Guatemala. Parmi les 5500 arbres, 50 % des arbres ont été plantés au Québec par la coopérative forestière Ferland-Boilleau située au Saguenay, et 50 % au Guatemala, par la coopérative forestière Chirepec. Le choix de procéder ainsi permet de reboiser des terrains expressément identifiés et de créer de l’emploi.

En plus de souligner le départ d’un proche, ce geste, plus que symbolique, revêt un caractère environnemental porteur de sens pour un nombre grandissant de personnes. Les familles sauront ainsi que la mémoire de l’être aimé continue d’être honorée sous la forme d’un bel arbre qui contribuera à protéger la vie.

Garry Lavoie
Directeur général de la Coopérative funéraire des Deux Rives
Membre du Comité de développement durable

Classé dans : La mort et les rituels funéraires Publié par : Fédération des coopératives funéraires du Québec

Commentaires (7)

Je veux faire planter un arbre au Guatemala en la mémoire d'un membre de notre famille qui est décédé le 29 novembre dernier.
Comment procéder pour faire mon don?

Nicole Portelance, 8 décembre 2013

bonjour, après le décès, où trouver en France un parc pour aller y planter un arbre merci cordialement Maryse

pignaud maryse, 11 novembre 2014

Bonjour, après le décès, où trouver en France un parc pour y planter un arbre? Merci de votre réponse.
Martine

DELTOUR martine, 25 octobre 2015

Je viens de perdre un proche. J'ai acheté un terrain et je voudrais le transformer en jardin fleuri et planter un arbre à la mémoire de mon frère. Qu'en pensez vous? Merci.

Bonamy, 20 mars 2016

J'aimerais, moi et mon mari, mettre nos cendres en terre en plantant un arbre. Comment est-ce possible et est-ce que ça se fait au Québec ? Je veux mettre ça dans mon testament. Comment procéder ? Merci.

Denise martin, 19 février 2017

Bonjour, Nous vous félicitons pour votre préoccupation envers l'environnement. À notre connaissance, la seule organisation qui pourrait répondre positivement à votre demande serait la Coopérative funéraire de l'Estrie à Sherbrooke. Ils possèdent un cimetière écologique qui pourrait accueillir votre demande

Équipe FCFQ, 8 juin 2017

Il faut intervenir auprès des mairies pour obtenir l'autorisation d'un jardin de mémoire dans tous les cimetieres . Il faut agir vite.
Je dois disperser les cendres de mon mari et seule ce choix me paraît concevable pour perpétuer sa dignité et sa mémoire . Acheter un arbre pour disperser les cendres de nos chers disparus C'est un acte d'amour de générosité d'écologie d'humanité et de solidarité car la venue dans ce lieu est un devoir de respect envers les autres arbres occupés. Tout le monde se souci de fleurir les arbres quel qu'ils soient. J'espère tant que cela puisse se réaliser très vite.

Derocles, 3 septembre 2017

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.