La Gentiane : Une communauté d'entraide pour des milliers de personnes en deuil

Il est deux heures du matin. Lisa a acheté ses médicaments et de l'alcool et compte mettre fin à ses jours après plusieurs mois de désespoir à la suite du décès de son frère. Après avoir écrit ses lettres d'adieu aux membres de sa famille, elle se rend sur le site de La Gentiane pour saluer une dernière fois ses compagnons d'infortune. Son message déclenche une réaction en chaîne provenant de toute la communauté de La Gentiane. « Je te serre dans mes bras et je pense à toi », « il faut t'accrocher... », « Je t'embrasse fort! », « On est la pour t'écouter », « Bisous ma belle, et garde-toi toujours un demain quand aujourd'hui plus rien ne va ». Le lendemain, Lisa mentionne sur le site que la communauté de La Gentiane l'a sauvée. « Je voulais vous remercier et vous dire à quel point je vous trouve tous formidables ici. La nuit dernière a été un peu meilleure que celle d'avant et je vais continuer à m'accrocher en pensant très fort à vous tous. » Aujourd'hui, Lisa fait partie des gens qui envoient des messages d'encouragement aux autres membres. Elle n'est pas au bout de ses peines, mais elle a trouvé des gens pour la soutenir en plus d'avoir découvert, dans l'entraide, un sens à sa vie.

La Gentiane est un site internet sur le deuil créé en 1998 par un couple de Québec, Maryse Dubé et Michel Leclerc. Au départ, Michel cherchait un thème pour construire un site Web et utiliser l'espace gratuit fourni par son fournisseur d'accès Internet... Quelques années auparavant, Maryse avait mis en place plusieurs groupes d'entraide pour les endeuillés dans le cadre de son emploi. Tout son travail de recherche était encore disponible et Michel s'est dit : « Voilà une bonne idée! ». C'est ainsi que La Gentiane est née! Qui aurait cru à ce moment que le site deviendrait une référence incontournable fréquentée aujourd'hui par plus de 1500 personnes différentes par jour, dont les deux tiers proviennent de l'extérieur du Québec?

Peu à peu, des gens se sont mis à écrire pour raconter leur deuil : des pages de témoignages se sont ajoutées, puis des poèmes, des lettres, puis la section questions et réponses. En 1999, un forum était mis en place et recevait son premier message puis le Domaine virtuel a été installé pour faire du clavardage (conversation écrite en temps réel).

Pourquoi avoir appelé cela La Gentiane? « La réponse est trop simple, nous dit Maryse en riant. C'est une jolie fleur et le nom sonne bien. Bien des années après la création du site, une naturopathe nous a dit que la gentiane était utilisée en médecine douce pour soulager les personnes en dépression ou qui vivent un bouleversement émotif. »

Un site complet, La Gentiane est avant tout un site d'entraide pour les personnes endeuillées. On y trouve d'abord une section de conseils pour les gens qui vivent un deuil ou qui veulent aider quelqu'un qui traverse cette épreuve. C'est Maryse qui documente cette partie.

Puis, il y a toute une section où les gens peuvent s'exprimer par des textes. C'est l'usage du site qui a imposé cette section, souligne Maryse. « Les gens transmettaient des lettres, des poèmes, des témoignages sur le forum de discussion. On a donc développé de nouvelles sections pour ces textes. » On y retrouve aujourd'hui plus de 800 témoignages de gens qui ont perdu un être cher, près de 300 poèmes et textes et une centaine de lettres adressées à la personne décédée.

Mais le cœur de La Gentiane, c'est son forum de discussion où des gens de partout viennent partager leurs émotions et y puiser de l'encouragement et du réconfort. On y trouve notamment un calendrier des décès. « C'est un ajout que nous avons fait il y a un peu plus d'un an, mentionne Maryse. En lisant les messages de soutien lors des dates cruciales, on s'est rendu compte qu'un calendrier s'imposait. Ainsi, aux soirées anniversaires, certains organisent solidairement des veillées de chandelles ou de prières en souvenir d'une personne décédée. » La Gentiane est donc beaucoup plus qu'un lieu d'information : c'est une véritable communauté d'entraide.

Une bouée de sauvetage

Selon Maryse, La Gentiane agit de façon complémentaire avec d'autres formes d'aide. « Dans les groupes d'entraide, les réunions sont parfois à chaque semaine ou à chaque mois. Si je suis en souffrance, comment puis-je trouver du réconfort entre deux rencontres? »

« Avec Internet, on n'a pas besoin de se déplacer, on peut exprimer des choses qu'on n'exprimerait pas ailleurs, ajoute Michel. Bien des hommes ne veulent pas de thérapie ou de groupes d'entraide. Et plusieurs ont de la difficulté à communiquer, même avec leurs amis. Alors, ils se tournent vers internet où ils peuvent retrouver du réconfort sans avoir à s'exprimer. Nous avons eu un visiteur qui venait de vivre le suicide de sa femme. Sa douleur était trop intense pour la partager. Il a commencé par lire les messages, il venait régulièrement sur le forum, en observateur, sans intervenir. Puis il a commencé à s'impliquer, au niveau technique. Puis un jour, il a raconté son histoire. La Gentiane lui a permis d'aller à son rythme. »

Certains ne sont pas capables de parler, mais ils trouvent du réconfort à lire les messages et les témoignages des gens. Selon Maryse, les gens n'ont pas tous la possibilité de parler ouvertement de leur souffrance dans leur village ou dans leur famille. « Quand une femme vient de perdre son père, mais qu'elle a vécu de l'inceste dans son enfance, ses émotions sont partagées entre la peine, le soulagement et la colère. Elle ne peut pas toujours parler de ce qu'elle vit dans son entourage, alors qu'à La Gentiane, elle trouvera du réconfort de façon anonyme. De toute façon, l'écrire et l'exprimer est déjà un grand pas. »

Au dire de Maryse, la communauté de La Gentiane dépasse ce que l'on voit sur le site. « On ne voit pas les échanges qui se font à l'extérieur du forum. Les gens s'envoient des courriels, ils se font des veillées à la chandelle, ils s'organisent des soirées discussion au restaurant, des amitiés se créent, des couples se sont formés... »

Quand l'émotion est à fleur de peau

Sur le forum de discussion, on est témoin de toute la gamme des émotions que peuvent vivre les gens en deuil. Ainsi, les gens s'entraident, s'encouragent, se conseillent, s'écoutent, mais aussi se révoltent, se querellent, se réconcilient.

« Les émotions des gens sur le forum sont à fleur de peau et on peut facilement passer de la souffrance à la révolte. Un jour, une dame a écrit sa peine d'avoir perdu son fils dans un accident, en mentionnant qu'il ne méritait pas de mourir parce que c'était un bon garçon qui ne prenait pas de drogue. Imaginez comment se sent la mère qui vient de perdre son fils d'une surdose de drogue en lisant cela? Les gens en souffrance sont très vulnérables. »

Alors, parfois, la colère monte, la frustration s'exprime, la poussière retombe et les gens se pardonnent. Tout ça en temps presque réel, de Gatineau à Strasbourg, en passant par Bruxelles, Tanger et Lausanne.

« La colère et la révolte ont leur place dans le processus de guérison, précise Michel. On veut que La Gentiane soit un lieu où les gens s'expriment librement sur ce qu'ils vivent dans leur deuil. Mais nos règles sont claires : les gens peuvent exprimer des émotions, mais ils doivent le faire sans blesser les autres. »

Michel et Maryse ne se définissent pas comme des experts sur le deuil et ne participent pas aux discussions. « Les gens nous demandent souvent quel deuil nous avons vécu pour avoir créé un tel site. Au moment de créer La Gentiane, nous ne vivions pas personnellement de deuil, souligne Maryse. Nous n'avons pas créé La Gentiane pour nous. » Michel ajoute : « Pour cette raison, nous ne ressentons pas le besoin d'intervenir dans les discussions et de participer aux échanges. Notre rôle se limite à être des facilitateurs et des modérateurs. Les gens apprécient qu'on soit là comme des anges gardiens, en s'assurant que le climat reste intéressant afin qu'ils aient envie de revenir. »

Des forums distincts

Sur le site de La Gentiane, les gens sont invités à se rendre à un des deux forums (en plus d'un forum technique), un à l'intention des personnes qui ont perdu un enfant et un pour les autres. Michel et Maryse ont pris cette décision il y a quelques années à la suite de dérapages constants et répétés affirmant que la douleur vécue par les parents endeuillés est différente, plus intense et incomparable à celle des autres. « La conséquence de ça, c'est que les autres personnes endeuillées se sentent moins acceptées dans leur souffrance, explique Maryse. Donc, on a créé un forum distinct pour les gens qui vivent un deuil d'enfant. »

Elle enchaîne : « Pour la même raison, on va peut-être faire une section pour les gens qui sont rendus à se reconstruire. Des gens quittent La Gentiane car ils commencent à avoir des projets extérieurs et à se demander Que vais-je faire de ma vie maintenant? Les personnes qui sont rendues à cette étape n'ont pas toujours envie de lire des messages de membres qui sont au stade du désespoir. À l'inverse, quelqu'un qui vient de perdre son mari n'a pas envie de lire que le soleil brille aujourd'hui. »

Des témoignages lus sur le site

« Un forum comme La Gentiane a sa raison d'être, car il y a beaucoup de gens qui vivent une grande souffrance et ils n'ont personne à qui parler. »

« Aux yeux des personnes qui n'ont pas connu le malheur de perdre un être cher, je pense que nous devons tous passer pour des radoteurs moribonds, mais ça ne fait rien. Au risque de nous répéter, nous avons besoin de parler de ceux qui nous ont quittés et nous avons besoin de répéter la peine que nous avons. Les mots sont peut-être toujours les mêmes mais à chaque fois, ils correspondent à une personne en particulier et à toute une famille anéantie. »

« Parler... écrire... partager tous les moments très sincèrement et sans jugements, je puise ici depuis novembre 2000 et, quand je peux, j'essaie de donner aussi. »

« Je retiens aussi que c'est un état de manque qui nous amène tous sur ce forum; d'une part, l'être qui nous a quittés nous manque horriblement ; d'autre part, nous manquons souvent d'oreilles attentives et compréhensives autour de nous. Mais je lis tous les messages des uns et des autres, car cela me réconforte indirectement. »

Une grande source de fierté

Avec un tel succès, Maryse et Michel ont de quoi être fiers. « Ma plus grande fierté, c'est que La Gentiane soit utilisée dans toute la francophonie, souligne Maryse. Je suis fière de savoir qu'il y a des gens d'un peu partout qui se sentent unis à cette communauté. »

Michel ajoute « C'est un lien indispensable pour les endeuillés. On a une responsabilité envers les gens. On a vraiment su ce que représente le site quand on a voulu le fermer. On a reçu des témoignages et des courriels de gens qui mentionnaient tout ce que ça leur a apporté. La Gentiane nous a dépassés, les gens se sont approprié le site. Selon des témoignages que nous avons reçus, la communauté de La Gentiane a vraiment sauvé des vies. On a créé un lieu d'entraide qui n'existerait pas autrement que sur internet et qui a grandi à notre insu. C'est une des plus grandes fiertés de ma vie. »

Un service du mouvement des coopératives funéraires

Depuis juin dernier, La Gentiane est devenue un nouveau service offert par le mouvement des coopératives funéraires du Québec.

Cette entente vient élargir notre gamme de produits et services offerts dans les coopératives funéraires. Déjà très présent dans l'imprimé avec Profil, Auprès de vous et notre panoplie de guides et dépliants à l'attention des membres et endeuillés, notre réseau s'ouvre davantage sur la Toile. Par ailleurs, La Gentiane vient renforcer le suivi de deuil des coopératives ayant développé ces services.

En plus de poursuivre les activités du site, Maryse ajoutera son expertise sur le deuil et les groupes d'entraide à l'équipe de la Fédération. Déjà, on peut retrouver son premier article dans les pages de ce Profil. Michel pour sa part prendra en charge notre volet internet en plus de poursuivre le travail sur La Gentiane.

Pour La Gentiane, cette entente vient assurer la pérennité du site, souligne Michel. « Nous avons songé à abandonner le site à quelques reprises, compte tenu des frais et du temps que ça exige (tout le site repose sur le bénévolat). On s'est tourné vers le mouvement des coopératives funéraires parce que nos objectifs sont similaires et que les coopératives sont basées sur l'entraide et sur l'humain, comme La Gentiane. Nous ne voulions pas nous associer avec une entreprise axée sur la recherche de profit. C'était important pour nous, et pour les membres aussi. Quand on a annoncé cette entente à nos membres, ils étaient très contents de ça. »

Par France Denis
Octobre 2006

Classé dans : Le deuil Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide

Commentaires (3)

Votre forum est d'une aide précieuse pour moi .En effet j'ai perdu très récemment un de mes meilleurs amis et cela m'a terriblement dévasté .Il était tellement jeune et n'avait encore réalisé aucun de ses rêves .
Cette nouvelle m'a tellement abattu que je ne voyais plus aucune importance à la vie ,je voulais même parfois mourir .
Depuis que je me suis tourné vers vous ,ça essaye un peu d'aller mieux et je me relève souvent la tête haut ;je tiens à vous remercier .

Kevin Nguegue Tsina, 2 septembre 2012

J'ai perdu mon ame soeur ,mon coeur l'année dernière est la douleur est toujours aussi vive .Je recherche des personnes qui comme moi on vécu ce genre de drame.
Merci

Fabienne Strauss, 23 décembre 2013

Mon frère jumeau et unique frère est décédé brusquement le 20 juillet 2015. Alors que nous allions bientôt fêter nos 1 an de plus. S'il vous plaît aidez-moi, si quelqu'un a vécu la même situation que moi. Je souffre terriblement de son absence et aussi quand je pense à nos parents qu'il a laissés. Bien qu'aujourd'hui je suis maman de bientôt deux enfants, je ne cesse de pleurer tous les jours. Mon frère et moi, cela faisait déjà 2 ans que nous ne nous étions pas vus, parce que nous vivions dans des pays différents, et subitement, j'apprends son décès. Aidez-moi à sortir de ce cauchemar svp.

Linda, 11 août 2015

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.