La coopération : Une gamme de produits à valeurs ajoutées

Petite devinette : qu'ont en commun les oranges Sunkist, le yogourt Yoplait, le jus de raisins Welch's et le jambon Olymel ? Vous donnez votre langue au chat ? Ces aliments sont tous produits par des coopératives.

Au Québec, plusieurs coopératives mettent en marché des produits alimentaires ou des boissons de marques réputées. En plus des aliments tels que le beurre, le fromage et la poudre de lait, la coopération agricole québécoise met en marché des produits de marque comme par exemple Québon, Yoplait ou Natrel et des fromages fins sous diverses appellations, telles que le Oka, le Anco et l'Etchemin.

À elle seule, Agropur, la plus importante coopérative laitière au Canada, transforme et met en marché plus de 20 % du lait produit au Canada. Propriété de 4 800 producteurs de lait, la Coopérative compte 18 usines, réparties au Québec et en Ontario. Elle emploie directement 2 800 personnes et compte quelque 1 300 travailleurs contractuels pour la collecte du lait à la ferme et la distribution des produits laitiers. Agropur offre elle-même et par ses filiales toute la gamme des produits laitiers sur l'ensemble du marché canadien : fromage en vrac, fromages fins, poudre de lait, lait de consommation et crème, yogourt et desserts frais. L'entreprise est aussi présente sur le marché international. Les ventes d'Agropur totalisent 1,4 milliard de dollars.

Dans le domaine des poulets, les coopératives d'ici commercialisent des produits sous les noms Flamingo, Cavalier, Village, etc. La Coopérative fédérée de Québec est, quant à elle, très présente dans les secteurs de la viande et de la volaille par l'intermédiaire de sa participation dans diverses sociétés telles que Taillefer et Olymel.

On retrouve également au Québec une coopérative de producteurs de produits de l'érable qui produit la marque Citadelle. Au moment de la création de cette coopérative, dans les années 1920, le chaos régnait dans l'industrie de l'érable. Les acériculteurs québécois étaient impuissants devant ceux qui contrôlent le marché du gros - de loin le plus important - et qui leur offrent un maigre 4¢ à 5¢ la livre de sucre « à prendre ou à laisser ». En s'unissant en 1925, les producteurs se sont donné le pouvoir d'obtenir un juste prix pour leur production et se sont assuré le plein contrôle de tous les aspects de leur industrie. Encore une fois, la coopération faisait la preuve de l'efficacité de sa formule. Aujourd'hui, cette coopérative compte quelque 2 700 membres, soit près du tiers des acériculteurs du Québec.

D'autres coopératives existent également dans la mise en marché d'eau de source (Eau de source Mésy à Alma), de la pomme de terre (Coopérative des producteurs de pomme de terre de Péribonka-Ste-Marguerite-Marie (Lac-St-Jean) et du miel (Coopérative des apiculteurs du Québec). On compte également de nombreuses coopératives de travailleurs dans le domaine de l'agro-alimentaire.

La coopération, on en mange !

Chez nos voisins du sud, la coopération compte aussi ses histoires à succès. Tout le monde connaît les oranges Sunkist et la marque Ocean Spray. Ce qui est moins connu, c'est qu'elles appartiennent à des coopératives de producteurs ? En effet, elles sont respectivement la propriété collective de 6 500 et 900 producteurs américains. Ces deux coopératives, dont le chiffre de vente dépasse le milliard $ (US), arrivent aux 11e et 12e rang des 20 plus importantes coopératives agricoles américaines. Nombre de coopératives agricoles sont d'ailleurs des leaders mondiaux en agroalimentaire.

Sunkist est un de ceux-là. En 1893, quelques producteurs d'agrumes de la Californie, un peu visionnaires, créaient un modeste regroupement coopératif pour la transformation et la mise en marché de leurs produits. Plus de cent ans plus tard, ce prototype est considéré comme un modèle du genre. En 1907, la coopérative développe la marque Sunkist pour faciliter l'identification du produit. Avec ses 6 500 producteurs membres, Sunkist est la plus ancienne et la plus importante coopérative dans le domaine des fruits et légumes aux États-Unis. La coopération a donné aux producteurs les moyens de se faire des choses qu'individuellement ils ne pouvaient faire : développer un marché mondial, promouvoir une marque de commerce, avoir accès à un système de transport, développer des capacités de recherche et gagner des marchés outremer.

Les marques Welch's, Sun Maid et Blue Diamond, également propriété de coopératives agricoles, sont d'autres marques dominantes dans leur secteur d'activité. Avec un chiffre d'affaires de 435 millions $ (US), Welch's, appartenant à 1495 producteurs de raisons et d'agrumes, est considéré comme le leader nord-américain de la fabrication de jus de raisin. Quant à la marque Sun Maid, elle permet la transformation et la mise en marché de 30 % de la récolte de raisins de la Californie. Elle est en outre la propriété de 1 600 producteurs. Pour sa part, Blue Diamond a un chiffre d'affaires de 422 millions $ (US) et appartient à 4 000 producteurs d'amandes californiens. Fondée en 1910, cette coopérative met en marché un tiers de l'offre mondiale des amandes.

Des valeurs qui nous rassemblent

Toutes ces entreprises appartiennent à la grande famille de la coopération présente partout à travers le monde. Quels que soient leurs domaines d'activité, les coopératives partagent ensemble un ensemble de valeurs et de principes qui leur sont propres et qui forment la base de leur éthique d'entreprise. Ces principes font l'unanimité au sein de toutes les coopératives à travers le monde et en guident les actions.

Les valeurs fondamentales des coopératives sont la prise en charge et la responsabilité personnelles et mutuelles, la démocratie, l'égalité, l'équité et la solidarité. Fidèles à l'esprit des fondateurs, les membres des coopératives adhèrent à une éthique fondée sur l'honnêteté, la transparence, la responsabilité sociale et l'altruisme.

Vous êtes sans doute membre d'une coopérative funéraire parce que vous partagez ce système de valeurs. Si vous souhaitez élargir cet engagement à ce que vous mangez, vous savez maintenant que l'économie nord-américaine compte un grand nombre de produits à valeurs ajoutées.

La coopération, on en mange !

Les producteurs agricoles du Québec regroupés en coopératives se sont dotés d'usines de transformation qui offrent au consommateur toute une gamme de produits alimentaires. Voyez par vous-même le menu qu'ils vous proposent !

Beurre
Crino
Purdélice

Lait
Grand Pré
Québon
Natrel Ultra'lait
Natrel Moostache
Lait au chocolat Chokéo

Boissons
Jutel
Sealtest

Collations
Yoplait
Belle Vallée
Yop
Minigo
MiniDips

Produits de volaille
Cavalier
Flamingo
Village
Exceldor

Crème
Ultra'crème
Sealtest
Copper Cliff

Produits de charcuterie
Cuisines Rochette 76 inc.
Olymel
Cadet

Fromage
L'Ile-aux-Grues
Suisse Grubec
Chevalier
Délicrème
Le Saint-Antoine
Prestigio
Le Micarême
Danesborg
Le Riopelle de l'Isle
Chevretine
Feta
Havarti
St-Guillaume
Oka
Vaudreuil
Anco
Mini Babybel
Allégro
Notre-Dame
Cheddar St-Hilaire
L'Extra

Pâtisserie
Relais Desserts

Produits de l'érable
Citadelle
Camp
O'Canada
Canada Gold
Restigouche
St-Godard

Classé dans : Entraide et coopération Publié par : Fédération des coopératives funéraires du Québec

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.