Kehoe, Wilfrid

1932 - 2017

C'est avec tristesse que nous vous faisons part du décès de

M. Wilfrid Kehoe

survenu le 16 juin 2017, à l’âge de 85 ans. Il était l’époux bien-aimé de Gisèle Bélanger et le fils de feu William Kehoe et de feu Mary Murphy. Outre son épouse, il laisse dans le deuil ses enfants : Guylaine, Garry, Michael et Richard (Sara) ainsi que sa belle-fille Marie Smith ; ses petits-enfants : Geoffrey, Jeremy et Kyla ; ses arrière-petits-enfants : Kipton et Marley.

Il laisse également ses frères et soeurs : Eileen (feu Frank), Sr Rita GSIC, Lewis (Colette), John et Harold (Raymonde) ; ses belles-soeurs Anita (Herald) et Diane (Gilles) ; plusieurs neveux, nièces, ami(e)s et aussi la mère de ses enfants Madeleine Charlebois et "Amis de Bill W. & Dr. Bob". Il fut précédé par ses frères : Vince (feu Monica), Elmer (feu Kay), Gerald (feu Carol) et James (Doreen) et sa soeur Theresa (Jérôme).

Le service religieux, en présence des cendres, aura lieu le vendredi 23 juin 2017 à 11 h, à l'église St-Aloysius, sise au 300 rue de l'Abbé-Murray à Gatineau. La famille recevra les condoléances à l’église à compter de 10 h 15.

Vos marques de sympathie peuvent se traduire par un don au Centre d'hébergement Maison bon séjour.

La famille désire remercier tout le personnel, particulièrement celui de l'unité du 2e étage de la Maison bon séjour, pour leur dévouement et leurs soins particuliers pour Wilfrid et sa famille.

Vos messages de condoléances peuvent être envoyés à: www.cfo.coop

Partagez cet avis

Écrivez votre message de sympathie ou d'hommage

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.

Votre message sera publié ci-dessous.

12 messages reçus

Gisèle, Marie, Richard

Enfin libéré de cette vie qui avait totalement changé l'homme qu'il était. Vous avez tellement été bons pour lui, par vos petites attentions mais surtout par votre amour que vous saviez lui démontrer par votre présence qu'il appréciait. Il est parti en paix et vous aussi soyez en paix. Vous avez fait tout ce qu'il était possible de faire pour lui rendre agréable ce que son monde était devenu. Prenez soins de vous maintenant.
Nos plus sincères condoléances,
Rachel et Luc Plouffe
(fille d'Alice Wooden à l'unité)

Rachel et Luc Plouffe, le 20 juin 2017

Gisèle Kehoe & famille

Il est toujours trop tôt pour laisser partir ceux que l'on aime.
Mais hélas, la vie en a décidément autrement.

Nous vous témoignons toute notre sympathie et vous souhaitons beaucoup de courage en ces moments si difficiles.

Tout comme Wil a su le faire, il faut aimer la vie et en apprécier chaque instant, car un jour la mort nous ravit et nous amène vers d'autres horizons.

Espérant que le temps atténuera votre douleur et que les beaux souvenirs, à jamais gravés dans votre cœur, seront pour vous réconfortants.

Mes plus sincères sympathies Gisèle je pense à toi
Michèle Hélène et Marcel Villeneuve

Michèle Hélène Villeneuve, le 20 juin 2017

Gisèle et Marie Smith

Je sais que vous vivez des moments difficiles et que vous avez beaucoup de peine. J'espère que le temps atténera votre chagrin. Je vous présente donc mes plus sincères condoléances. Mes affectueuses pensées vous accompagnent. Courage !

Andrée Bélanger Lortie, le 20 juin 2017

Monsieur John Kehoe

Bonjour John
J'ai vu ce matin dans le Droit que ton frère Wilfrid était décédé.
Je t'offre à toi et à te frères et sœurs que j'ai connus mon témoignage de sympathie.
J'ai eu l'occasion de rencontrer Wilfrid et je l'avais trouvé bien sympathique.
Bonne santé à vous tous et bonne continuité dans vos vies respectives.
Amicalement
Françoise Delage

Françoise Delage, le 21 juin 2017

Gisèle, Marie et la famille Kehoe

Un ange veille maintenant sur vous tous car du haut du ciel il vous reconnaît. Gisèle, avoir vécu 'un grand amour' est le plus beau cadeau que toi et Wilf avez reçu de la vie. Que tous vos beaux souvenirs t'aident à traverser cette grande épreuve. Bon courage à tous.

Gilles et Marie, le 21 juin 2017

Guylaine, Gary, Michael et Richard

J'ai appris le décès de votre père et je vous offre mes plus sincères sympathies à vous tous ces enfants.
Je garde de très bons souvenirs d' oncle Wilfrid: son rire et surtout son petit accent quand il me parlait je trouvait cela charmant même si j'était une toute petite fillette.
Que la vie vous donne à vous tous la force de traverser cette période de votre vie avec sérénité.
Le départ d'un être cher est toujours difficile. Maintenant il veillera sur vous....
Je vous aimes tous,
Votre cousine ainsi que Gaétan

France Périard, le 21 juin 2017

La famille

À moins que je me trompe de personne, je saluais un monsieur Kehoe sur les pistes de ski de fond au Parc du Lac Beauchamp. L'hiver dernier, lorsqu'il m'a dit son âge et avec quelle assiduité il venait faire du ski, ça m'avait impressionné (et je me demandais si je pourrais faire la même chose à son âge (dans 20 ans)).

Mes condoléances à la famille et j'aurai une pensée pour lui lors de ma prochaine randonnée au Parc l'hiver prochain.

Claude Perras, le 21 juin 2017

Gisèle Bélanger Kehoe et Marie Smith

Gisèle et Marie
Suite au décès de Wilfrid, nous tenons à vous offrir nos plus sincères condoléances
et que Dieu vous donnent la force pour traverser cette épreuve.
Cousin Yves et Nicole

Yves et Nicole Lemaire, le 21 juin 2017

Gisèle et les enfants de Wilf....

Nos plus sincères sympathies à toute la famille. Nos pensées sont avec vous en ces temps difficiles.

Bonnie Denault, le 22 juin 2017

Gisele, Marie and family

Our sympathy for your loss.

Marian and Philippe Tremblay

Marian Tremblay, le 23 juin 2017

FAMILLE KEHOE

En ce moment difficile, je vous offre toutes mes sympathies.
Malgré les circonstances de notre rencontre (a la residence Bon Séjour ), nous avons découvert un Wil souriant et affectueux ainsi qu'une famille aimante. Il nous manque déjà à notre table !
Bon courage
Affectueusement

France Séguin ( fille de Jack ), le 23 juin 2017

John Kehoe

Mes sympathies les plus sincères à toi spécialement, à Gisèle ainsi qu'à toute la famille.

Thérèse Lelièvre , le 23 juin 2017

Partagez cet avis