Legault, Micheline

1925 - 2017

 

Madame Micheline Legault

À Gatineau le 12 septembre 2017 , à l’âge de 92 ans, est décédée Mme Micheline Legault. Elle était la fille de feu Armand Augustin Legault et de feu Irène Roy, épouse de feu André-Jean Legris et de feu Gaston Carbonneau.Elle laisse dans le deuil ses deux fils: Claude Legris (Odette McNeely) et Yves Legris (Chantal Lefebvre) ainsi que ses petits-enfants:  Nicolas et Kristan Charlton-Legris, Isabelle, Jean-Claude et Thomas Legris.Elle fut prédécédée par sa soeur Agathe Legault et son frère Gaëtan Legault.

 

La famille désire remercier le personnel du 3e étage du CHSLD La Vigi de l'Outaouais, pour les services attentionnés et humains prodigués à leur mère.

 

Il n'y aura pas de visite a la maison funéraire ni de service religieux.

 

Vos marques de sympathie peuvent se traduire par un don à la Société Alzheimer de l'Outaouais québecois.

 

Vos messages de condoléances peuvent être envoyés à: www.cfo.coop

Partagez cet avis

Écrivez votre message de sympathie ou d'hommage

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.

Votre message sera publié ci-dessous.

2 messages reçus

Yves, Claude et leur famille

Nos plus sincères condoléances dans ce moment difficile.

Jean-Pierre Legault et
Marie Chrystine Cole
Maniwaki, Québec

Cole , le 17 septembre 2017

Aux familles de Claude et Yves Legris

J'apprends en ce moment le décès de Micheline, à peine quelques mois après celui de Gaston, et je désire présenter mes sympathies aux deux fils restants et à leur famille. J'ai connu assez bien Micheline et Gaston que je côtoyais assez régulièrement et dont je garde un bon souvenir. Je savais Micheline malade depuis quelques années et jusqu'à tout récemment Gaston me tenait au courant de son état. Avec les problèmes de santé dont elle souffrait et l'âge qu'elle avait atteint, je pense que son décès est une bonne chose pour elle, même si je comprends que le siens peuvent être affectés. Mes pensées sont avec vous.

Guy St-Hilaire, le 21 septembre 2017

Partagez cet avis