Pacheco, Angela

1925 - 2017

 

 

C’est avec tristesse que la famille Pimentel vous annonce le décès de

 

Madame Angela Pacheco Pimentel

survenu le 3 décembre 2017. Elle était l'épouse de feu Jeremias Pimentel et la fille de feu Joao Pacheco et de feu Irène De Melo.  Elle laisse dans le deuil ses enfants Olga et Fernando (Sandy); ses petites- filles Suzy (Daniel) Patricia, Vicky (Eric) , Jade et Lili-Rose; ses huit arrière-petits-enfants : Christian, Maxime, Sarah, Marc-Olivier, Gabriel, Raphael, Alicia et Olivia. Elle laisse également une sœur Conceiçao  (feu Silvino); ses belles sœurs: Estrela (feu Joao), Lucia (feu Viriato) et Gloria (feu Joao) ainsi que plusieurs neveux et nièces parents et ami(es).

 

Un célébration de sa vie aura lieu le lundi 11 décembre 2017 à 14h à la Coopérative funéraire de l'Outaouais située au 95, boul. de la Cité-des-Jeunes, à Gatineau (secteur Hull).  La famille recevra les condoléances à compter de 13h30.

 

La famille désire remercier le Dr André Moreau ainsi que le personnel de la résidence Villa des Brises pour leur soin, leur support , leur dévouement et leur gentillesse au cours des dernières années.

 

Vos marques de sympathie peuvent se traduire par un don à la Société canadienne pour le cancer.

 

Vos marques de sympathie peuvent être envoyés via: www.cfo.coop

Partagez cet avis

Écrivez votre message de sympathie ou d'hommage

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.

Votre message sera publié ci-dessous.

2 messages reçus

Olga et sa famille

Je tiens à vous offrir mes plus sincères sympathies suite à cette perte. Une mère c'est pour toujours, même quand elle n'est plus présente physiquement. Le réconfort des proches et de l'entourage aide cependant à traverser le deuil, que je vous souhaite serein.
Une ex-collègue de Desjardins,
Justine Martineau

Justine Martineau, le 7 décembre 2017

Olga Pacheco

mes sympathies à toi et la familles

Francine Poirier, le 7 décembre 2017

Partagez cet avis